Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Des joueurs toujours plus actifs entretiennent la belle dynamique des paris sportifs


Des joueurs toujours plus actifs entretiennent la belle dynamique des paris sportifs

L’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (l’ARJEL) a dévoilé le bilan d’activité pour le troisième trimestre 2015 issu des données collectées auprès des différents opérateurs de jeu en ligne agréés et celui-ci est de nouveau très positif.

L’activité des joueurs est de nouveau en forte progression comparée au troisième trimestre 2014 et pourtant il n’était pas forcément évident d’y parvenir car le contexte sportif était moins favorable cet été comparé à celui de l’année 2014 où se concluait la Coupe du Monde de football au Brésil. Malgré cela les mises sont en forte hausse avec +22% pour s’établir à 299 millions d’euros sur la période. Un signe de la bonne santé des paris sportifs s’expliquant pour l’ARJEL principalement par la hausse du nombre de joueurs actifs, 165 000 en moyenne par semaine contre 157 000 au 3e trimestre 2014, mais aussi par le taux de retour aux joueurs (TRJ) grimpant à 79,4%. Celui-ci progresse ainsi de près de 4 points en un an, de quoi donner l’occasion aux parieurs de pouvoir parier d’avantage par le recyclage des gains. Cette forte hausse du TRJ étant selon l’ARJEL surtout la résultante de la faiblesse particulière du TRJ sur le 3e trimestre 2014 où les nombreux matchs nuls de la phase finale de la Coupe du Monde n’auront pas favorisé les joueurs.
En tout cas ce taux de retour plus élevé ne se sera pas fait en impactant les comptes des opérateurs de jeux en ligne avec un produit brut des jeux pour eux aussi en progression et passant de 60 à 62 millions d’euros.

Question disciplines sportives maintenant. Ce sont toujours le football et le tennis qui dominent outrageusement le classement des sports préférés des parieurs français en représentant à eux deux 84% des mises mais le tennis a marqué des points face au leader. Une conclusion assez logique puisque à ce troisième trimestre il n’y avait pas cette année une grande compétition internationale pour soutenir le football qui passe ainsi de 63% à 53% des mises.  Il faut toutefois aussi en retenir que le tennis ne cesse de séduire de plus en plus de parieurs avec sur Wimbledon 16,1 millions d’euros engagés cette année contre 9,7 l’an passé soit +66% et une progression quasi-similaire pour l’autre tournoi du Grand Chelem de ce 3e trimestre, l’US Open.
Parmi les autres disciplines sportives, le Rugby à XV et le Basketball enregistrent les plus fortes progressions des mises avec respectivement +92% et +79% mais ces hausses restent peu significatives étant donné que l’Eurobasket et la Coupe du Monde de Rugby étaient là pour fortement dopés les enjeux. On peut également noter que malgré des résultats un peu plus mitigés des tricolores sur la Grande Boucle que l’an passé, le Tour de France a vu également une belle progression des mises pour passer de 1,5 à 1,9 million d’€.

Les mises par disciplines sportives au troisième trimestre 2015 (source ARJEL) :
Football – 166,1 millions d’€
Tennis – 84,3 m€
Basketball – 13,9 m€
Rugby à XV – 12,3 m€
Volleyball – 6,9 m€
Baseball – 3,8 m€
Rugby à XIII – 3,2 m€
Cyclisme – 2,1 m€
Hockey sur glace – 1,6 m€
Tennis de table – 1,2 m€
Handball – 1 m€
Badmington – 0,9 m€
Athlétisme – 0,6 m€
Natation – 0,4 m€
Football américain – 0,3 m€
Billard – 0,3 m€
Sports automobile – 0,2 m€
Golf – 0,1 m€
Motocyclisme – 0,1 m€
Hockey – 71 k€
Bose – 36 k€
Sport boules – 2 k€
Ski – 2 k€

Ce dynamisme des paris sportifs en ligne n’est bien sûr pas seulement positif pour les sites des paris et leurs joueurs mais bien aussi pour le sport en France. Ainsi la hausse des mises se répercute également sur les reversements des droits au pari pour les différents organisateurs de ces compétitions sportives. Ils passent ainsi de 337 000€ pour le 3e trimestre 2014 à 538 000€ pour cette période en 2015.

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Cet article a été publié le lundi 2 novembre 2015 à 14 h 30 min et est classé dans actu. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.