Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Serena Williams proche du Graal


Serena Williams proche du Graal

Entre une fin de mercato qui s’est enflammée avec le transfert d’Anthony Martial et le début des matchs internationaux, le football va devoir partager la vedette avec le tennis sur les sites de paris en ligne avec en ce moment à Flushing Meadows la quatrième et dernière étape du Grand Chelem, l’US Open.

Pour une fois le tournoi féminin pourrait bien complètement éclipser médiatiquement son pendant masculin avec la possibilité pour l’américaine Serena Williams devant son public de rentrer encore un peu plus dans l’histoire du tennis. En effet l’indéboulonnable numéro 1 mondial au classement WTA a déjà remporté cette année l’Open d’Australie, les Internationaux de France et Wimbledon, ayant ainsi l’occasion de réaliser le Grand Chelem calendaire. Une performance qui dans l’histoire du tennis féminin n’a été réussie qu’à seulement trois reprises avec l’américaine Maureen Connolly en 1953, l’australienne Margaret Smith Court en 1970 et enfin pour le dernier en date l’allemande Steffi Graf en 1988. Et ce n’est pas tout puisque toujours en cas de succès Serena Williams accrocherait à son palmarès un 22e succès en Grand Chelem (comptant déjà 3 Roland Garos et 6 éditions de Wimbledon, l’US Open et l’Open d’Australie) ce qui lui permettrait d’égaler le record de victoires dans l’ère Open détenu pour l’heure pas la seule Steffi Graf.
Très facile lauréate lors de son premier tour (d’autant que sa rivale Vitalia Diatchenko a abandonné à 6-0 2-0), Serena Williams a tous les atouts en main et est bien sûr la grande favorite du tableau féminin dans lequel Maria Sharapova a dû déclaré forfait avant même le début de la compétition et où plusieurs têtes de série sont déjà tombées lors de la première journée (Ana Ivanovic, Karolina Pliskova et Carla Suarez Navarro). La victoire finale de Serena dans ce tournoi étant au mieux proposée à 1,8/1 sur Bwin.

Du côté du tableau masculin si en début d’année on semblait se diriger vers une domination sans partage de Novak Djokovic semblant même en mesure de viser lui aussi un Grand Chelem en l’absence d’un Rafael Nadal au sommet aux Internationaux de France, la vérité du terrain en a été autrement avec le joueur serbe laissant filer la victoire à Paris face à un remarquable Stanislas Wavrinka. Si le joueur Suisse sera peut-être moins à son avantage sur les courts de Flushing Meadows et est d’ailleurs proposé à la cote d’outsider de 15/1 sur Betclic, Novak Djokovic devra se méfier de Rafael Nadal et peut-être surtout de Roger Federer qui vient de le défaire en finale à Cincinnati, remportant là son premier Master 1000 de l’année et grâce auquel il a pu recouvré sa place de numéro 2 mondial à l’ATP.

Deuxième sport le plus populaire (et de loin) pour les paris sportifs en France, cet US Open aura bien sûr son lot d’offres et de challenges avec à commencer par le PMU pour une opération Cash Back. Celle-ci concerne les paris en Live d’au moins 5€ et de cote minimum à 1,4€. Le site propose également sur cet US Open une offre de remboursement sur certains paris perdants pour les matchs jouer en 5 sets. A noter qu’une offre semblable est également disponible sur Unibet.
Alors que le concours entre parieurs sur les US Open Series touche à sa fin sur Netbet, vous pouvez toujours tenter votre chance sur le challenge de Betclic portant sur le seul US Open. 5000 euros sont en jeu dont 1500 pour le seul vainqueur dans ce challenge sur inscription où il vous faudra cumuler les points en cumulant les euros gagnés en pariant sur cette compétition.

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Cet article a été publié le mardi 1 septembre 2015 à 15 h 32 min et est classé dans actu. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.