Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Bundeliga’

Trois championnats déjà pliés, du suspens en Angleterre et en Espagne

lundi 10 mars 2014

Trois championnats déjà pliés, du suspens en Angleterre et en Espagne

A un peu plus de deux mois du terme de la saison, seul les championnats anglais et espagnol parviennent à maintenir du suspens parmi les cinq grands championnats européens, la messe étant déjà dite aussi bien en France, qu’en Allemagne et en Italie.

A tout seigneur tout honneur, commençons ce petit tour d’horizon de la scène européenne par la balade de santé du Bayern Munich en Allemagne.  Auteur d’un retentissant coup de 5 sur la saison 2012-2013 (Bundesliga-Ligue des Champions-Coupe d’Allemagne-Super Coupe d’Allemagne et Coupe du Monde des Clubs), la formation de Franck Ribéry ne dort pas pour autant sur ses lauriers aussi bien sur la scène européenne (où sa qualification pour les quarts face à Arsenal est plus que bien partie) que dans son championnat, filant vers un 24ème titre de champion d’Allemagne. Faute d’un Dortmund aussi convaincant que l’an passé et avec le Bayer Leverkussen en grosse perte de vitesse depuis le début de l’année, les hommes de Pep Guardiola caracole en tête avec la bagatelle de 20 points d’avance sur le Borussia et 24 sur le Bayer rejoint au classement par Schalke 04.

Le Calcio n’est pas beaucoup mieux loti en terme de suspens avec là un matelas presque tout aussi confortable de 14 points pour la Juventus de Turin sur l’As Roma qui compte il est vrai un match en moins. Entraîné depuis le début de la saison par l’ex-lillois Rudi Garcia, les Romains ont démarré la saison sur les chapeaux de roue mais fort est de constater que l’Italie à retrouver sa « vieille dame » et qu’elle a nettement repris l’ascendant depuis. Les co-équipier du très convoité Paul Pogba ont sans doute fait un grand pas ce weekend car pendant que la Roma subissait un revers à Naples (devenu désormais un vrai danger pour eux au classement) la Juve sur un petit bijou de Kwadwo Asamoah a pris ses aises au classement et sans doute également écarté son adversaire du jour la Fiorentina de la course au podium.

Avec huit points d’avance au classement, le PSG fait presque figure de petit joueur face à la Juventus et surtout au Bayern et pourtant difficile d’imaginer comment un second titre consécutif pourrait lui échapper. Avec 67 points en 28 points (un record en Ligue 1 depuis que l’on est passé à la victoire à 3 points), la machine parisienne est de mieux en mieux huilée comme l’a démontré samedi la rencontre à Bastia où il n’a fallu que 18 minutes pour plier le match. Fort de moyens financiers également conséquents, Monaco a parfaitement tenu sa partie et aura fait longtemps tenir un semblant de suspens mais la marche est encore grande face aux Parisiens qui vont pouvoir se concentrer pleinement sur la Ligue des Champions où il ont assurément un rôle à jouer.

Du suspens il y en a en revanche encore beaucoup en Angleterre. L’ogre Manchester United connait une période de transition post-Alex Ferguson assurément difficile. A la peine en Ligue des Champions (où ils sont en ballottage défavorable face à l’Olympiakos), les mancuniens ont relevé un peu la tête en championnat mais y avait depuis longtemps abandonné toute chance de titre. Pour l’heure Chelsea mène le bal avec sept points d’avance sur Arsenal et Liverpool ainsi que neuf sur Manchester City. Mais cette avance est bien fragile avec un match de retard pour ses deux poursuivants immédiat tandis que City en a lui trois de retard, de quoi combler l’intégralité de son handicap. Autre point pouvant jouer dans une relance rapide des cartes, les hommes de José Mourinho ont des chances de voir les quarts de finales de la Ligue des Champions et devront alors y laisser de nouvelles forces. De leurs côtés Arsenal et City n’auront sans doute malheureusement pas ce souci car s’ils sont eux aussi encore en course, leurs cinglantes défaites à domicile font pencher vers un retour rapide aux seules affaires nationales car allé s’imposer à Munich et à Barcelone n’est pas les plus faciles des missions…

Les cotes sur Betclic au 10 mars :
Chelsea : 1,8/1
Manchester City : 2,8/1
Liverpool : 6,5/1
Arsenal : 16/1

La Liga conserve elle aussi tout son attrait mais plus surprenant, le championnat espagnol ne se cantonne pas à un sempiternel duel entre Barcelone et leReal Madrid, le voisin de l’Atletico s’étant également invité à la fête. Impressionnant en Ligue des Champions avec une victoire 6 à 1 à Schalke, le Real a réussi a retourné la situation en sa faveur en Liga et a encore fait une très belle opération ce weekend. Négociant parfaitement la réception de Levante qui n’avait pas les armes pour résister face à un Cristiano Ronaldo de nouveau étincelant, son grand rival barcelonais avait lui ses stars visiblement très émoussés par les match internationaux. Face au modeste club du Real Valladolid, les co-équipier d’un Messi transparent ont subi leur quatrième défaite de la saison et surtout la deuxième sur ses deux derniers déplacements. Avec désormais 4 points de retard, Barcelone n’a en tout cas plus le droit à l’erreur et devra aller chercher un résultat au Real lors de la 29ème journée, une nouvelle défaite scellerait sans doute définitivement ses chances de titre.

Les cotes au 10 mars sur Bwin :
Real Madrid : 1,35/1
FC Barcelone : 4,75/1
Atletico Madrid : 8/1