Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Un record de mises pour Chelsea – PSG


Un record de mises pour Chelsea – PSG

Alors que la Ligue des Champions 2014 – 2015 va rendre son verdict ce mercredi avec une intéressante opposition de style entre le FC Barcelone et l’intouchable vainqueur de la Serie A la Juventus de Turin, pas sûr pour autant que l’on batte le record des mise car la barre a été mise très haute par le Chelsea – PSG des huitièmes de finale comme l’a révélé le rapport trimestriel de l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (Arjel).

Avec une déjà copieuse somme de 1,4 millions d’euros à l’aller au Parc des Princes, le compteur s’est envolé au retour avec la spectaculaire qualification parisienne marquée par la rapide exclusion de Zlatan Ibrahimovic et les deux courageux retour au score qui ont généré 2 millions d’euros d’enjeux, nouveau record sur une rencontre entre clubs. Un scénario palpitant qui a bien sûr eu un impact important sur les mises en direct qui ont représenté 24% des enjeux contre 13,1% au match aller (1-1).
Avec également Monaco en lice, ces huitièmes de finale de la Ligue des Champions ont même enregistré une croissance de 62% des mises par rapport à 2014 pour frôler la barre des 15 millions d’euros. De très flatteurs résultats pour la Ligue des Champions mais qui ne font que refléter l’engouement des Français pour le football et les paris en ligne. Ainsi au cours de ce premier trimestre la Ligue 1 (sans doute alors aidé par le suspens entre le PSG, l’OM et l’OL) progresse de 38%. La Ligue Europa (+36% malgré la seule présence alors de Guingamp) tout comme la Bundesliga (+34%) faisant également fort même si c’est bien l’ensemble des compétitions qui sont en hausse. Au final ce sont 205 millions d’euros de mises enregistrées sur le football pour ces trois premiers mois de l’année contre 159,4 pour le 1er trimestre 2014 (+32%).

On pourrait alors en conclure que le football est plus que jamais le sport préféré des parieurs ? Oui les résultats sont excellents et oui il n’est pas prêt d’être détrôné en représentant à lui seul 58% des mises mais pourtant sa part a légèrement baissé car c’est bien l’ensemble des disciplines sportives qui ont eu le vent en poupe au cours de ce premier trimestre.
Si comme dans le cas du handball cela peut s’expliquer par le programme fluctuant d’une année à l’autre avec les Championnats du Monde et le sacre des Bleus ayant en grande partie permis une envolée de 87% des mises sur cette discipline, le phénomène est global et très significatif de l’engouement des français. On peut pour s’en convaincre prendre l’exemple du deuxième sport préféré des parieurs le tennis (18% des mises) dont le programme est identique d’une année sur l’autre et où les Français ont obtenu de bons résultats mais pas non plus spectaculaire sans par exemple tricolore en finale de l’Open d’Australie. Les mises sur la petite balle jaune sont pourtant passées de 39,5 millions d’euros de janvier à mars 2014 à 62,6 millions pour la même période cette année (+58%).
Avec également en point positif de plus en plus joueurs actifs (202 000 en moyenne par semaine contre 159 000 au premier trimestre 2014), il semblerait bien que les paris sportifs ont de beaux jours devant eux en France.

Mots-clefs : , , ,

Cet article a été publié le mardi 2 juin 2015 à 16 h 31 min et est classé dans actu. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.